Ville la nuit

« C’est beau une ville la nuit » Roman et film de Richard Bohringer

Définition

« L’autre temps » de la ville.
La nuit dure entre huit et seize heures chaque jour.
On distingue le travail du soir (20h-minuit) du travail de nuit (minuit-5h). 

Éléments de débat

La convivialité, les rencontres, la créativité, la décompression, les plaisirs : la nuit reste attachée à l’imaginaire de la liberté. Paradoxalement, elle est aussi attachée au danger comme dans les contes de notre enfance.
Comment faire en sorte que, tant les loisirs que le travail de nuit disposent de conditions de pratiques acceptables (transports collectifs, sécurité…) ?

Chiffres clés

  • Rien qu’à Nantes, environ 1 300 établissements autorisés à ouvrir jusqu’à 2h, une trentaine jusqu’à 4h.
  • 3 000 personnes se déplacent dans le centre ville de Nantes à minuit (moyenne du lundi au vendredi)
  • Parmi les actifs occupés de l’agglomération, 4,5  % travaillent entre 22h et 6h du matin.
  • Plus de 3 000 000 de salariés (14,3 %) travaillaient régulièrement ou occasionnellement la nuit en France (2002).