Aéroport

Port aérien

Définition

Un aéroport est un ensemble de piste(s), bâtiments, équipements et parkings nécessaires au trafic des avions et de leurs passagers. L'aéroport de Nantes Atlantique existe depuis 1932. Son transfert à Notre-Dame-des-Landes est prévu pour 2017.

Éléments de débat

Même si la métropole doit être reliée rapidement à l’Europe et au monde par l’avion, le déplacement de l’aéroport actuel nécessite des réflexions approfondies :

  • sur l’impact du nouvel équipement et son intégration dans la métropole, ses liaisons avec les grands équipements (la gare, la cité des congrès…),
  • sur l’avenir du site actuel à Bouguenais,
  • sur la connexion, notamment ferroviaire, du futur aéroport du Grand Ouest à l'échelle des deux régions Bretagne et Pays de la Loire. 

Chiffres clés

Aéroport de Nantes Atlantique :

  • 2 700 000 passagers en 2009
  • Le fret avionné a atteint 8 000 tonnes en 2009
  • Actuellement, 50 % des vols à l’atterrissage survolent le centre ville de Nantes.
  • Nombre de destinations directes régulières en 2009 : 41

Les contributions

On parle de rapprocher travail et emploi, pourquoi fermer Nantes Atlantique et ouvrir un aéroport à Notre-Dame des Landes ?
Audrey, Nantes, le 15/12/2010 15:54
D'autres chiffres clés sur le projet du futur aéroport de Nantes. Je dis bien aéroport de Nantes, car il servira quasiment qu'aux Nantais du fait que les autres aéroports de Bretagne et des Pays De La Loire ne serons pas fermés : - destruction de 2500 hectares de terres agricoles, nécessaire pour pouvoir se nourrir en 2030. - dépense de 254 millions d'euros d'argent public (50% du coût "estimé"), que les contribuables devront payer. - Aéroport de San Diego : 270ha, 1 seule piste de 2900m, 223000 mouvements, pour un total de 17 millions de passagers. Aéroport Nantes Atlantique : 320ha, 1 seule piste de 2900m, 38000 mouvements pour un total de 2,6 millions de passagers (chiffres 2009 de la DGAC). Pourquoi un nouvel aéroport ??? etc... Voulons-nous une ville autonome en nourriture, en emploi, en énergie, en investissement..., dans laquelle on peut flâner sans tousser? Ou une ville dépendante des importations, des multinationales prédatrices, des emplois précaires et qui s'effondrera lors du pic pétrolier (2012 selon l'AIE) ?
Charles, Nantes, le 20/12/2010 14:28
Il n'y a pas comme sujet de réflexions approfondies sur les impacts environnementaux du nouvel aéroport de Notre-dame des Landes... On demeure dans la vision du XXème sicèle où l'on croit qu'on va pouvoir continuer à se développer ainsi à l'infini. Le développement de l'agglomération nantaise en métropole n'est pas souhaitable, ni pour le climat, ni pour nos vies. Elle l'est surement pour les bétonneurs , multinationales et autre entreprises low cost... mais ça, ce n'est pas notre problème, ni à notre bénéfice social, humain et écologique... POurquoi faisons-nous comme si ce développement est à la fois nécessaire, inéluctable et bienvenu? Mettons en discussion dans l'espace public la pertinence de ce projet de métropole et non pas seulement une pseudo-discussion et avis individualisé sur le comment de son aménagement... Ce n'est pas ça la démocratie....
Michel, Nantes, le 20/12/2010 16:32
Je ne comprend pas votre message "Equipe projet", pourquoi permettre des commentaires individuels si ce projet ne consiste pas en une accumulation d'avis individuel? Ca n'a pas de sens. Ou est-ce le contenu des messages qui vous dérange? Pourriez-vous préciser?
sam, nantes, le 21/12/2010 15:37
Demain, en 2030, l'aéroport de Notre Dame des Landes classé aux archives de Nantes Metropole?
Maxime, Nantes, le 22/12/2010 01:35
Pourquoi construire un aéroport qui n'a pas d'utilité, celui de Nantes Atlantique est largement suffisant ? Que la ville de Nantes ne le repeigne pas en vert pour dire que ce sera un aéroport écolo. Utiliser le train, covoiturage ça c'est des transports d'avenir pour 2030.
Romain, Saint Sébastien sur Loire, le 31/12/2010 14:34
Il manque un "et si ," : et si il n'y avait plus de pétrole bon marché, et que se déplacer en avion devienne totalement absurde ? ou réservé aux très riches ?
Cécile, Nantes, le 03/02/2011 20:30
Quand on voit la taille des avions qui se posent à Nantes-Atlantique ... que des petits porteurs de 50 places maximum, et parfois en saison sur certain vols charters (mais jamais en ligne régulière) on arrive à avoir des avions plus gros 2AR 747 l'été par exemple vers les Antilles. Mais le reste de l'année, que des petits avions. Alors, avant d'investir des millions dans un aéroport qui aura un impact non négligeable sur l'environnement, qui va coûter très cher au contribuable, parce qu'à un moment il faudra bien bien que quelqu'un paye, et donc du coup risque d'avoir un impact sérieux également sur nombre d'autres investissements, comme par exemple le développement du réseau de transports urbains, il faudrait déjà penser penser à augmenter la taille des avions actuels ......... La piste est dimensionnée pour recevoir des A320 jusqu'au 747 puisqu'ils s'en posent de temps à autre quand le besoin s'en fait sentir. Mais les compagnies aériennes ne sont pas philanthropes ! Si elles ne mettent en service que des petits porteurs, c'est que ce n'est pas rentable de mettre de plus gros avions ! Soyons réalistes ! Et pour l'avoir utilisé à plusieurs reprises, ces petits avions ne sont même pas pleins en plus en général ! Le vendredi soir, ça se bat pas beaucoup dans le hall de l'aérogare ........... En plus, il semblerait que Nantes Métropole souhaite réaliser une desserte route en autocar et non une desserte ferrée par la ligne de tram-train de Châteaubriant, dont le tronçon La Chapelle-sur-Erdre Blain existe toujours ! C'est le comble pour aéroport sur lequel on veut mettre uen couche de peinture verte ! Quand on voit l'aéroport actuel de Nantes Atlantique avec la voie ferrée idéalement située à 50 m de l'aérogare et qui pourrait être desservie par le prolongement du T3 depuis Neustrie et desservir en même temps les bureaux et la zone industrielle ..... que d'argent dépensé que nous devrons payer pendant des années ! Et cerise sur le gâteau, les mayennais et les Sarthois devront également mettre la main à la poche alors qu'ils ne sont pas usagers, mais plutôt vers Paris !
Aymeric, Nantes, le 07/02/2011 10:33
Comment faire voler les avions avec un pétrole à + de 100$ le baril ? En août 2008, 147$ et 20% de compagnies aériennes mondiales en faillite. Quel aveuglement, quelle vision passéiste du siècle dernier !! Quelle incompréhension des enjeux du XXIème siècle. Continuons donc à exporter avec l'avion notre mode de vie et faisons allègrement peser sur les pays les plus pauvres nos prélèvements de matières premières, d'énergie et de travail sous-payé. Et allons les voir en "touristes responsables". Quelle horreur.
Xavier, Nantes, le 18/02/2011 14:56
Un aéroport ne servira à rien d'autre qu'à détruire des hectares de terre. Il faut penser durablement : il n'y a, à ce jour, pas de nouvelles solutions en matière de carburant qui ne dépende pas du pétrole pour les avions. En détruisant des hectares, on ne favorise pas l'agriculture locale mais mondiale. Or, au niveau mondial, quand on fait venir des céréales d'Amérique, ou bien de la viande ou encore des légumes, quid des OGM, des hormones et des pesticides que ces aliments contiennent ? Et cela fait des agriculteurs en moins, donc des emplois en moins, donc une activité agricole toujours plus en péril à proximité de l'agglomération. Je rejoins Audrey, Charles, Michel et Maxime pour leur avis.
Nadège, Sainte-Luce-sur-Loire, le 27/02/2011 19:24
L'aeroport s'éloigne un peu trop de Nantes à mon goût. Et encore une fois, l'avenir, c'este le train! Alors pourquoi financer cet aéroport plutot que une lgv comme celle de Rennes vers Paris, et une autre vers Lyon, passant par Limoges ou/et Clermont ferrand?
antoine, vertou, le 11/05/2011 21:12
Il est clair que l’aéroport est trop éloigné ( j'habite dans le sud Loire, donc bouguenais, c'est parfait ) et qu'à mon avis, Nantes Atlantique peut très bien être agrandi. On avance que les avions passent trop près du centre-ville, mais je ne les ai jamais plus remarqué que ça. Je pense que la priorité est la lgv, car c'est ÇA, l'avenir du transport.
arthur, vertou, le 04/06/2011 18:23
Corinne, merci pour votre contribution. Sachez que Nantes n'a bien évidemment pas caché l'existence du projet de déplacement de l'aéroport (comment d'ailleurs serait-ce possible ?) au jury qui lui a décerné le prix de Capitale Verte européenne 2013.
Auran, Nantes, le 22/06/2011 08:57