Déplacement

Conjuguons la mobilité : je marche, tu conduis, il prend le train, elle pédale, nous montons dans le bus, vous enfourchez un bicloo, ils attendent le tram, elles covoiturent…

Définition

Un déplacement caractérise l’action d’une personne allant d’un lieu à un autre. Pour un bien, une marchandise, on préfère le terme de mouvement.
Dans une journée, ce sont nos motifs de déplacements
(le travail, les achats, les loisirs…) qui permettent d’identifier le nombre déplacements que nous réalisons. À chaque nouveau
motif, un nouveau déplacement. Il y a donc dans une journée autant de déplacements que de raisons de se déplacer. Dans le cas où plusieurs modes de transport sont utilisés, on parle de déplacement multimodal. 

Éléments de débat


L’accroissement de la population de l’agglomération nantaise entraîne une augmentation continue du nombre de déplacements. Comment répondre à la demande actuelle, comment anticiper la demande supplémentaire  ?
- Près de la moitié des déplacements ont lieu aux heures de pointe, du matin et du soir.
- Malgré des tendances encourageantes, les pratiques de déplacements restent fortement contrastées selon les territoires. Dès lors qu’on habite au delà du périphérique, la voiture est utilisée dans plus de 7 déplacements sur 10… Il n’est plus possible de dissocier déplacements et urbanisme.
- La pratique de la marche est en progression, mais reste largement inférieure à Nantes Métropole par rapport à celle des agglomérations comparables. Comment agir  ? Favoriser une plus grande proximité  ?
- L’avènement de l’automobile a fait fortement reculer la pratique des deux roues. Malgré un récent retour en grâce, comment redonner à ces derniers une place prépondérante dans l’espace urbain  ?
- La crise économique a un impact direct sur le coût de transport, et donc sur les budgets des ménages. Quelles solutions apporter à ceux qui ne trouvent pas dans l’offre existante une alternative à l’automobile  ?
- La baisse des ressources financières des collectivités locales impose l’optimisation de l’existant plutôt que la création de grandes infrastructures de transport.
 

Chiffres clés

L'agglomération et la 3e en France pour l'usage des transports collectifs.

Dans l’agglomération nantaise :

  • un habitant se déplace en moyenne une heure par jour sur 24 km.
  • un déplacement : en moyenne 6,6 km et 17 mn.
  • la moitié des déplacements font moins de 3,3 km. 

Les contributions

ET SI…. Nantes redevenait la Venise de l’Ouest…. ? Un rêve fou oui.... un désir profond que je partage également... Lorsque je regarde des archives photographiques d'une Nantes d'autrefois, je ne peux m'empêcher de la magnifier... Je pense que nous sommes nombreux à être déçus de voir tous ces anciens bâtiments qui ont sut tenir un bon siècle, et qui désormais s'écroulent un à un sous le poids des engins de destruction en un temps record. Ça me fend le coeur de voir cette ville, ma chère ville, devenir un paysage plastifié, perdant toute forme de poésie. Mon inspiration étouffe et moi avec, et je ne pense pas être la seule... Je rêve d'une Nantes dans laquelle on pourrait se surprendre à imaginer que l'on est à Venise ou à Amsterdam, une atmosphère « zenifiée » dans laquelle on retrouverait notre architecture ancienne avec ses pierres solides et ses usines réappropriées (garder l'aspect extérieur et n’en changer que la fonction initiale. Ex: construire des logements sociaux à l'intérieur ou des galeries marchandes.... n'importe quoi tant qu'on ne les détruit pas, car le charme pour moi c’est ça, l’ancien et son histoire qui en découle!!) Je rêve aussi, d’une ville insolite, qui garderait chaque trace de son passé pour pouvoir mieux se l’approprier. Une ville marquée par chaque passage du royal de luxe, ex : une voiture cousue dans le bitume entre médiathèque et commerce, une fusée écrasée devant la cathédrale st Pierre, une maison dans un arbre, un mannequin rebelle dans l’une des nombreuses vitrines d’un magasin du centre ville, etc… « Ça ferait jazzer et pour le tourisme ça ferait fureur ! ». J’aimerais voir plus souvent aussi le dernier modèle existant des premiers tramways, pouvoir l’emprunter plusieurs dimanches dans l’année ; voir réapparaître l’ancienne fontaine de la Duchesse Anne à la place de ce parking (comme-ci nous n’en avions pas déjà assez dans une ville où on prône l’écologie et les transports en commun !). On l'a vu dans cette ville, beaucoup de choses sont possible grâce à notre formidable Maire. J’ai envie de garder espoir et de dévoiler à qui voudra bien l’entendre, le lire, le partager..! Peut-être que l'on ne reverra jamais Nantes avec ses nombreux canaux et ponts mais si déjà on arrivait à en créer quelques uns dans le centre ville et ses alentours, nous serions nombreux à planer et à afficher un sourire qui devient de plus en plus rare en ces temps qui courent! ET SI ON REDONNAIT VIE AU TRANSBORDEUR…. ?? Pourquoi pas… ça ferait mal lors des impôts locaux certes mais au point où on en est… ça ou autre chose, vaut mieux ça…ça rendrait davantage cette ville agréable lors de nos promenades dominicales… l’idée d’une sorte de télésiège peut-être pas mal aussi et probablement un peu moins coûteux… enfin je dis ça mais je dis rien… Dernier point que je souhaite aborder, la surpopulation… A quoi cela nous mène de construire des « cités-blokos » en carton, qui poussent à la délinquance et qui détruisent des quartiers entiers, autrefois calmes et dans lesquels nous n’avions pas peur de nous balader… Je comprends bien l’urgence et l’appel au logement grandissant dont nous devons faire face mais ne pourriez-vous pas « dispatcher » les HLM au lieu de les réunir comme une ville à part ? J’en ai marre de me sentir en danger où que j’aille lorsque je sors d’un certain périmètre, de me faire agresser à coup de lame sur le visage parce que j’ai eu le malheur de traverser un lotissement remplit d’immeubles dont je ne fais pas partie. Les cités ne sont plus ce qu’elles étaient autrefois, aujourd’hui après une escapade qui m’a valu une belle balafre, je ne me sens plus en sécurité dans ce genre de lieu. La réalité de ce cercle vicieux, c’est que les gens « pètent un plomb » car ils se sentent entassés dans des cages de 20 m2 pour la plupart, leur logement ressemblerait à un poulailler si on devait le comparer… Dans ma lancée, je rajouterai également que Nantes manque de jardins collectifs près des HLM… Je trouve ça bien pour les personnes qui ont besoin de souffler, s’occuper etc… ! En parlant de souffler… J’aimerais que l’on m’explique pourquoi on nous enlève tous nos lieux de prédilections un peu « hors normes » tel que Le Fouloir de St Herblain par exemple, que je regrette amèrement... ! Détruire un lieu atypique, où règne la vie, la solidarité et le respect, pour nous offrir en échange un « hangar à banane », qui se vide à petit feu parce qu’il qui coûte trop cher de loyer au commerçant et que la plupart des bars restant visent un public bien précis, qui reste, il faut l’avouer, minoritaire… En complément de ce dernier paragraphe, je tiens à dire quand même que Nantes est une ville géniale car elle présente, il faut l’avouer, une richesse inéluctable, nourrie à coup d’engagement écologique et culturelle que je ne peux qu’affectionner et dire clairement à tout « bout de champs » que je suis fière d’être Nantaise!
Val, Nantes, le 25/02/2011 12:59
Ne faudrait-il pas plutôt améliorer les déplacements de la périphérie vers le centre ville plutôt que densifier l'habitat en centre ville?
Béatrice, Nantes, le 03/03/2011 13:38
Hélas, Béatrice, la densification permet de réduire les déplacements, avec tous les bénéfices attendus, y compris pour les conducteurs de voiture qui auront une facture de déplacement moins grande (avez-vous vu le prix du baril ces jours-ci - début mars 2011). On NE PEUT PAS faire rentrer les voitures encore plus, au contraire, c'est quasiment physiquement impossible. Ceci dit, fluidifier les accès couronne-centre pour les transports en commun, autoriser les vélo dedans, instaurer un péage urbain à l'entrée, permettre les circulations périphériques (ne passant pas par le centre) etc.. Tout cela est déjà bien connu comme solution.
Xavier, Nantes, le 04/03/2011 13:58