Aîné

Les seniors de 2030 sont les quadragénaires triomphants de 2010, juste un peu plus mûrs...

Définition

Dans le langage courant, les aînés sont des personnes d’un certain âge, plus ou moins avancé... qui se situe autour de l’âge (fluctuant) de la retraite.
Et tout dépend du point de vue... Pour les « jeunes » de moins de 25 ans, l’aîné a 50 ans. Mais si vous posez cette même question aux soi-disant aînés de 50 ans, ils vous répondent avec précision « 62 ans ». L’âge est une question sensible, semble t-il.

Éléments de débat

En France, on a tendance à parler des aînés ou des seniors comme d’une catégorie à part, dont personne ne ferait vraiment partie. Pourtant, l’augmentation très sensible du nombre de personnes de 60 ans et plus à l’horizon 2030, due à l’allongement de l’espérance de vie et à l’arrivée à 60 ans de générations nombreuses, va bouleverser la structure de la société.
Tout en étant inéluctable, ce bouleversement peut être une opportunité, tant économique, culturelle que sociale.
Quand on parle de « vieillissement de la population », on entend souvent en écho le problème de la dépendance des personnes âgées... Rappelons qu’à l’âge de 90 ans, seulement 40 % des femmes et 20 % des hommes sont dépendants.

Chiffres clés

Aujourd’hui, l’agglomération nantaise compte 107 400 personnes âgées de 60 ans et plus, dont 10 700 ont plus de 85 ans.
D’ici 2030, le nombre de personnes de plus de 60 ans devrait s’accroître de 64 500 unités.

Les contributions

J'aime assez la façon dont cet article évite le mot "vieux", tel un gros mot. Alors que le mot "jeune" n'est pas interdit. Ceci dit, cette pratique est répandue et pas propre au présent projet, je le concède... Mais cela illustre tout de même un paradoxal jeunisme : si on ne veut pas employer le mot vieux alors qu'on s'autorise le mot jeune, c'est qu'on considère qu'il est dévalorisant d'être considéré comme vieux, et valorisant d'être considéré comme jeune !
Stéfan, Saint-Sébastien, le 24/02/2011 15:55
il est incontournable pour une agglo de s'occuper de ses vieux, en différenciant bien comme le précise le texte ci dessus, les personnes dépendantes, les actifs etc... en demandant aux intéressés eux mêmes ce qu'ils désirent!! des idées qui me tiennent à coeur: - la prise en charge de la dépendance: maisons d'accueil/soin ouvertes!! avec associations de parents élus ayant un pouvoir de contrôle de co-décision, d'animation... (sur le modèle des parents d'élèves à l'école); - création de maison de retraite associatives ou coopératives, en reseau, fondée sur une orga redistributive (pérequation); construction verte, en relation avec projets similaires en europe, associée à un centre de recherche et d'information sur la geriatrie, alzheimer , soins palliatifs...( centre de recherche de la fondation croix saint simon paer exemple): autant savoir ce qui nous attend et aider à la connaissance , non? et se préparer des maisons de retraite qui nous plairont - l'aide aux projets de réalisation de maisons de retraite
isabelle, Nantes, le 08/03/2011 19:22