Classe sociale

Entre les classes aisées et les classes populaires, il y a les classes moyennes, avec souvent le sentiment de n’être ni assez riches pour vivre bien, ni assez pauvres pour être aidées.

Définition

Il existe autant de définitions de la classe sociale qu’il existe d’historiens, de sociologues, d’économistes... Retenons celle du dictionnaire Larousse : « ensemble d’individus défini en fonction d’un critère économique, historique, sociologique ». 

Éléments de débat

Derrière la notion de classe sociale apparaît en filigrane les notions de classement et d’inégalités.
En France, un certain nombre d’aides relatives au logement, à la famille ou à l’emploi soutiennent les classes les plus modestes face aux difficultés de la vie quotidienne. Par un effet de seuil, une partie de la classe moyenne s’en trouve exclue, avec un risque d'appauvrissement ou de précarisation.
Au terme de classe sociale, on associe celui d’ascenseur social, le plus souvent pour en désigner la « panne », l’incapacité pour les enfants d’une classe sociale de prétendre à une classe plus élevée une fois adultes. On parle aujourd’hui de « crainte du déclassement ». Historiquement, une classe sociale se caractérise par une conscience commune, une identité de classe.
Qu'en est-il aujourd'hui  ?

Chiffres clés

  • 19 % des ménages de Nantes Métropole ont le sentiment de vivre dans un quartier où habitent plutôt des catégories modestes.
  • 60 % dans un quartier où vivent plutôt des catégories moyennes,
  • 15 % dans un quartier où vivent plutôt des catégories aisées, pour 5 % des ménages, aucune catégorie sociale n’est plus représentée qu’une autre dans leur quartier,
  • 1 % de ne prononce pas.