Déchet

Je pense donc je trie !

Définition

« Le déchet : c’est ce que je décide de jeter », disait le sociologue et économiste Gérard Bertolini. Ordures ménagères résiduelles, verre, papier et carton, déchets verts, bois, gravats …
Une partie de ces déchets fait l’objet d’un tri sélectif et d’un recyclage, qui leur donnent une « nouvelle vie ». Une autre partie (la plus importante) est soit incinérée, soit stockée sur des sites spécifiques. Mais les déchets sont aussi au démarrage de nouvelles pratiques sociales, illustrées par le phénomène grandissant des « glaneurs », par force ou par choix, de nos poubelles. 

Éléments de débat

Le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas. Le tri sélectif fait l’unanimité : mais n’est-il pas trop facile de s’en contenter sans changer nos attitudes de consommation et nos mentalités  ?
L’implantation de sites de traitement des déchets est mal perçue localement. Personne ne souhaite de décharge ou d’usine d’incinération près de chez lui. Comment faire accepter par les populations ces équipements nécessaires  ?

Chiffres clés

  • Les emballages (bouteilles, cartons, boîtes de conserve, sacs...) représentent le tiers du contenu d’une poubelle
  • Le plastique représente plus d’un emballage ménager sur deux.

Nantes Métropole :

  • 1 usine de tri sélectif, un réseau de 12 déchèteries et 4 minidéchèteries (écopoints), 2 usines d’incinération,
  • 310 000 tonnes de déchets ménagers collectés chaque année dans l’agglomération soit 530 kg par habitant et par an.

Les contributions

Ma ville demain : cela ouvre bien des perspectives... C'est une démarche à laquelle je ne peux qu'adhérer en tant que citoyenne. Proposer, débattre, confronter le point de vue des habitants et des institutions, pour ensemble trouver les meilleurs services, imaginer de nouvelles façon de faire et de nouvelles réponses qui répondent à de nouveaux besoins, j'espère que nous serons nombreux à le faire.
Ina, Rezé, le 13/12/2010 12:24
J'ai vu un reportage édifiant sur France 3 il y a peu de temps... Il y a un vrai problème avec le tri sélectif: il apparait que nous trions mal car la moitié de ce que nous mettons dans nos poubelles "jaunes" ne peut pas être recyclé. Il faut peut être penser à un dépliant plus clair sur ce qu'on peut mettre dans nos poubelles pour le recyclage ! Il faudrait aussi des écopoints plus nombreux...
paul, Sautron, le 29/12/2010 12:15
il faut faire preuve de pédagogie, aller sur le terrain, sans relache..dans mon immeuble, tri'sac depuis longtemps, je n'ai jamais vu l'ombre d'un sac bleu ou jaune.. mettre en place des systèmes incitatifs ? coercitifs ? comme un allègement d'impot si on va à la déchetterie ? un impot dégressif, en lien avec son volume de déchets annuel ?
Sandrine, nantes, le 25/01/2011 10:38
Je trouves l'idée de Sandrine intéressante. Le fait d'amener ses déchets ménager ou de tri dans des déchetterie devrait être valorisé, mais comment? Comment vérifier que ces déchets ne soient pas des encombrants qu'il aurait fallut de toute façon amener à la déchetterie et que fait on de ceux qui ne peuvent pas se déplacer jusqu'à une déchetterie faute de voiture? Quant à l'impôt dégressif en lien avec son volume de déchets annuel, un peu trop utopique pour moi, des balances et un système informatique perfectionné sur tous les camions benne? un cadenas sur toutes les poubelles après?
Guillaume, Nantes, le 24/02/2011 21:41
Je vous invite à regarder les abords du périphérique Nantais et des grands axes autoroutiers qui cheminent jusqu'à Nantes. Il s'agit de la première vision de Nantes perçu par les visiteurs qui arrivent. Ils sont constellés de déchets de toute sorte, c'est vraiment impressionnant. De même jeter un coup d'oeil aux rive de la Loire en Centre ville c'est la même chose. Nantes ville verte en matière de transport à quand Nantes ville verte en matière de déchets?
Jérémie , La Chapelle sur Erdre, le 18/03/2011 23:14