Economie sociale et solidaire

Une troisième voie, ou une autre voix ? L’économie sociale et solidaire couvre une part de l’activité économique qui ne dépend ni vraiment du marché, ni totalement du secteur public.

Définition

L’économie sociale et solidaire rassemble des structures qui affirment les principes de l’égalité des personnes, de la solidarité entre membres et de l’indépendance économique. Grandes entreprises (banques, mutuelles…) ou structures plus petites (coopératives, associations, syndicats, fondations), elles expérimentent des règles nouvelles de fonctionnement. Leur objectif n’est pas de rétribuer des actionnaires mais de réinvestir les gains dans l’activité...

Éléments de débat

Elle propose des réponses aux enjeux de transformation de la société et de maintien du lien social et peut permettre le maintien de la vie active de personnes en difficultés momentanées ou prolongées.
Elle joue souvent un rôle d’expérimentation sur des pratiques ou des marchés émergents. Quand ces niches deviennent matures et/ou rentables, elles attirent les entreprises du secteur concurrentiel.

Chiffres clés

Sur le territoire de Nantes Métropole

  • 2 400 établissements économiques
  • 32 000 personnes employées
  • +19 % pour l’emploi en 7 ans
  • des champs d'intervention diversifiés : éducation, insertion, social, sport, aide à domicile, activités artistiques, coopération internationale, environnement…