Egalité

« L’égalité n’est jamais acquise, c’est toujours un combat. » François Mitterrand

Définition

Inscrite sur les frontons de toutes les mairies de France à côté de ses consœurs Liberté et Fraternité, l’égalité est une valeur fondamentale de notre démocratie. C’est néanmoins une notion plus complexe qu’il n’y paraît au premier abord car difficile à traduire concrètement. Deux conceptions dominent. La première vise à réduire les inégalités et la seconde à faciliter la promotion sociale. La première s’attaquera aux facteurs d’inégalités pour tenter de les résorber (revenus, conditions de vie, accès aux services, à la sécurité…). La seconde privilégiera l’égalité des chances, selon le principe de méritocratie. Ces deux conceptions ne sont pas antinomiques.

Éléments de débat

Avec la liberté, l’égalité de droit est le premier pas vers la démocratie, mais la faire vivre est difficile. Selon que nous choisirons prioritairement la lutte contre les inégalités ou l’égalité des chances, nous favoriserons plutôt le collectif que l’individu.

Chiffres clés

  • Nuit du 4 août 1789 : abolition des privilèges
  • 26 août 1789 : Déclaration des droits de l’homme et du citoyen. Article 1 : « les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droit ».
  • 4 octobre 1958 : adoption de la Constitution de la République française, toujours en vigueur. Extrait de l’article 1 : « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. »