Estuaire de la Loire

Ce n’est plus le fleuve, ni déjà la mer…

Définition

L’estuaire de la Loire est le lieu de rencontre où cohabitent les activités humaines, le trafic portuaire, des nourriceries de poissons, les zones humides… Bref, un lieu de conflit traditionnel, et un lieu d’enjeu pour notre grande métropole estuarienne, Nantes - Saint-Nazaire. 

Éléments de débat

Territoire d’exception, l’estuaire de la Loire est bordé sur ses deux rives par des grands territoires de projet, la métropole Nantes - Saint-Nazaire et le Pays de Retz.
Ces derniers sont confrontés à l’enjeu majeur de concilier développement économique et préservation d’un environnement exceptionnel. Les conflits d’usage, nés notamment de la question de la préservation des zones humides face au développement du port autonome de Nantes - Saint-Nazaire, ont fait place à la concertation, qui constitue la nouvelle règle du jeu de l’estuaire de la Loire.
Espace naturel, l’estuaire de la Loire est aussi un lieu essentiel pour le développement des projets urbains  ; le programme Rives de Loire a contribué à mettre en valeur les rives du fleuve dans l’agglomération nantaise et aujourd’hui l’Ecométropole Nantes - Saint-Nazaire propose une dynamique de projets ayant la Loire comme fil conducteur.
L’identité estuarienne est sans cesse redécouverte : hier les charmes des chalands, aujourd’hui la mise en valeur de points de vue et de paysages sur les bords de Loire (reconquête des quais, créations d’œuvres…).
Avec la biennale du même nom, l’estuaire devient même un lieu privilégié pour des expositions d’œuvres permanentes comme temporaires. Entre la nature et la culture, il n’y a qu’un pas…
 

Chiffres clés

L’estuaire de la Loire de la Loire, débouché d’un bassin versant réunissant 10 millions d’habitants sur 1000 km

  • 60 km de Nantes à Saint-Nazaire
  • 22 communes riveraines de Nantes à Saint-Nazaire
  • 16 œuvres pérennes d’art contemporain sur les deux rives du parcours Estuaire de la Loire
  • Les principaux terminaux du port Nantes - Saint-Nazaire : Nantes (la Roche Maurice et Cheviré), le Pellerin, Donges, Montoir-de-Bretagne, Saint-Nazaire
  • Une centrale thermique à Cordemais

Les contributions

A quand des navettes fluviales sur l'Estuaire pour toutes les communes de l'estuaire avec rapidité et respect de l'environnement. Certaines communes ne sont desservies que par des bus lents à certaines heures... Et le tramway coûte trop cher à prolonger. Alors pourquoi pas des navettes sur l'Estuaire. Et si Nantes devenait la première métropole où le fleuve serait un mode de transport efficace?
Grégory, Le Pellerin, le 23/03/2011 08:20