Musique

Vous « fête » quoi le 21 juin ?

Définition

Vous qui ne jurez que par la musique country, le hard rock, le disco, le mambo, le new âge, le hip-hop, la salsa, la house, le gospel, le jazz, le blues, l’électro, le gangsta rap, le merengue, l’acid jazz, la chanson française, le garage rock, la musique classique, le dancehall, le black metal, la musique folk, le rap East Cost...
Vous qui ne loupez jamais une occasion d’assister à la Folle
journée
, à Tissé Métisse, à Hip Opsession, aux Rendez-vous de
l’Erdre
, aux Soleils Bleus, à Scopitone, à Culture Bar-bars, à Celtomania...
Vous qui collectionnez les albums de Jeanne Cherhal, d’Hocus Pocus, d’Elmer Food Beat, de Dolly, de Rue d’la Gouaille, de Pony Pony Run Run, de Tri Yan, d’EV, d’Electrod, des Baragouineurs, de Tri Bleiz Die...

Vous... Vous savez.
La musique, ça ne se définit pas, ça se vit. 

Éléments de débat

Chiffres clés


Les contributions

La musique en ville en 2030...c'est possible. Mais il faut changer les mentalités et inverser la vapeur. Car aujourd'hui, c'est le voisinage des lieux de musiques qui fait sa loi.
christophe, nantes, le 13/12/2010 18:39
Connaissez vous l'histoire du Fouloir à St Herblain ? Un lieu de fête atypique et libre. Un endroit de discussions, une structure libre pas (institutionnalisée), un endroit de création non consomatoire …. Il nous faut retrouver des endroits auto-gérés pour faire et écouter de la musique. Du coté du centre ville il y a en effet un problème. Un cœur de ville est un endroit animé le jour et la nuit. On doit tout de même etre au courant quand on y habite non ?Ce n'est tout de même pas nouveau non ? Si les quartiers historiques sont vidés de leur animation, les nantais les videront de leur vivacité pour en faire des grabataires … c'est un choix …. Nantes en 2030, je la rêve pleine de vie, sans cesse bouillonnante en son centre car c'est auprès du coeur qu'on aime être... du sein jusqu'à la fin....
Marc, nantes, le 07/02/2011 20:54
J'aimerais plus de musique live et gratuite dans les rues, et pas que le 21 juin. La musique est encore trop enfermée, dans des salles de concert, ou dans des dates bien précises.
Stéfan, Saint-Sébastien, le 24/02/2011 15:46