Paysage

« Votre âme est un paysage choisi » Verlaine

Définition

La notion de paysage est une notion difficile à appréhender, qui évolue dans le temps. Le paysage n’est pas « un » mais
« multiple » : il n’est pas figé mais continuellement en mouvement, lié à nos interventions sur l’espace et aux évolutions naturelles (extensions ou renouvellement urbain, infrastructures, entrées de villes…) ou encore aux modifications de pratiques agricoles (maraîchage, friche, cultures intensives, disparition du bocage…). 

Éléments de débat

Les grands paysages naturels de l’agglomération nantaise (Erdre, Loire, Lac de Grand Lieu) sont aujourd’hui largement identifiés (notamment parce que « sites naturels inscrits ou classés »). Ils font l’objet de protections diverses, mais la question de leur entretien demeure.

Par ailleurs, les paysages urbains et industriels font désormais partie intégrante des réflexions sur le paysage.
De nouveaux paysages sont aussi redécouverts en permanence  ; par exemple la Loire et son estuaire offrent de nouveaux points de vue (quais, nouveaux quartiers, œuvres d’art, nouvelles infrastructures comme les ponts…) qui permettent de se réapproprier les lieux et les lignes d’horizon. Quel équilibre entre protection des paysages et du patrimoine et développement de l’agglomération ? 

Chiffres clés

Dans l’agglomération nantaise,

  • 33 000 hectares de paysages agricoles et naturels.
  • 10 sites classés ou inscrits sur l’agglomération consacrant de grands paysages naturels ou des sites urbains remarquables.