Prospective

« L’idée de l’avenir est plus féconde que l’avenir lui-même » Henri Bergson.

Définition

Discipline qui se propose d’imaginer et de représenter les mutations et les formes possibles d'une société ou d'un secteur d'activité dans un avenir éloigné, et de définir des choix et des objectifs à long terme.
Il ne s’agit pas de prédire le futur mais de s’interroger sur ce qu’il peut advenir.
Elle peut s’appuyer sur l’utopie, construction imaginaire d’un futur ou d’une société idéale. 

Éléments de débat

La prospective est fondée sur la capacité d’un groupe humain à développer une expertise collective sur les sujets qui le concernent.
Comment imaginer l’avenir dans un contexte de transformations de plus en plus rapides et imprévisibles de nos modes de vie, de l’économie mondiale…
Quels sont les grands enjeux auxquels nous aurons à répondre dans les années à venir ?
Quelles sont les bonnes questions à se poser  ?

« L’avenir n’est pas seulement ce qui peut arriver (le possible) ou ce qui a le plus de chance de se produire (le probable). Il est aussi, dans une proportion qui ne cesse de croître, ce que nous aurons voulu qu’il soit (le souhaitable). » Gaston BERGER

Chiffres clés

  • 1960 : premier Comité interministériel d'aménagement du territoire
  • 1963 : choix de 8 métropoles d'équilibre dont Nantes - Saint-Nazaire
  • 1970 : Le scénario de l'inacceptable Gérard-François Dumont
  • 1995 : projet 2005 de l'agglomération nantaise
  • 2010 : démarche Territoire 2040 de la DATAR