L’association PiNG nous livre sa contribution sur 3 pistes prospectives !

27 avril 2011

Association dédiée à la culture numérique, PiNG a mis en place un espace de réflexion collective autour de problématiques liées à la culture multimédia, sous la forme d'un rendez-vous trimestriel : les CAMP.PiNG.
Dans ce cadre, l’association s’est autosaisie de la démarche Ma Ville Demain pour animer ses ateliers et nous livre le résultat de ses réflexions.

Les participants ont creusé trois thématiques en atelier collectif, selon une méthode qu’ils ont eux mêmes déterminée : le devenir de la culture numérique, de l’espace public et de la citoyenneté. Après avoir réfléchi aux différentes significations de ces trois notions, ils ont construit des scénarios en analysant quelques unes des pistes prospectives de l’Abcd’ère.

Par exemple, « et si on alternait travail, formation, études, bénévolat, année sabbatique, tout au long de la vie ? », piste rattachée à l’article « actif » a été analysée dans le thème citoyenneté.
Alors, l’âge ne serait plus le critère pertinent de la vie sociale et il y aurait plus d’intergénérationnel et de mixité sociale. La formation aurait lieu tout au long de la vie active. Il y aurait donc plus d’enseignants et les cours seraient moins théoriques et institutionnalisés. Les associations pourraient devenir des lieux privilégiés de formation et le bénévolat serait obligatoire pour tout actif. Les savoirs citoyens seraient davantage mis en valeur, au-delà des savoirs techniques. Et ainsi la transmission de la citoyenneté serait facilitée.

Allez découvrir les autres scénarios sur le blog de PiNG ! Et encore un grand merci à cette association qui a joué le jeu de Ma Ville Demain.

Retour aux actualités