Principes

Ma Ville Demain, les principes et le calendrier de la démarche

Si la métropole nantaise est reconnue pour sa qualité de vie et son développement équilibré, il convient dès aujourd’hui d’engager une réflexion pour réussir les défis du 21e siècle. Avec 100.000 habitants supplémentaires dans l’agglomération d’ici 20 ans, l’importance des enjeux climatiques et énergétiques, l’allongement de la durée de vie et les évolutions des besoins qui l’accompagnent, les potentiels de la révolution numérique, ou encore l’internationalisation des échanges, il est important que chacun puisse apporter ses idées, ses attentes, faire partager sa réflexion, proposer des pistes pour préparer l’avenir.

C’est l’ambition de Ma Ville Demain, inventons la métropole nantaise de 2030.

Aussi, les 24 maires de l’agglomération ont souhaité confier à l’Agence d’urbanisme de la région nantaise (Auran) la coordination de la démarche de projet de territoire : Ma Ville Demain, inventons la métropole nantaise de 2030. Dans le cadre de ce mandat, ont alors été organisées deux années d’échanges, de débats, de contributions dans la perspective d’élaborer un projet collectif largement partagé qui inspire et oriente l’action de tous et de chacun, citoyens, élus, décideurs publics et privés… Cette démarche ambitieuse, dont les principes ont été adoptés par l’ensemble du conseil communautaire de Nantes Métropole le 25 juin 2010, a pour objectif d’interroger collectivement le présent et l’avenir, la vie quotidienne, les valeurs partagées, les pratiques et les habitudes, d’imaginer les progrès à faire, les innovations à conduire, les pistes nouvelles à ouvrir…

Basée à la fois sur un travail participatif, un libre accès aux éléments de repères du territoire, la transparence sur l’ensemble des contributions, un travail d’analyse de tous les contenus et un apport d’expertises, la démarche repose sur un cadre ouvert. La réflexion ne s’arrête pas aux seules compétences de la communauté urbaine mais interroge en profondeur la vie de la Cité, le vivre ensemble, les choix de développement, le rapport de la métropole au monde. Il ne s’agit ni d’ouvrir un débat sur les politiques publiques, menées à court et moyen terme par Nantes Métropole et les communes, ni de doter la communauté urbaine d’un plan d’actions. Ces réflexions existent déjà, ainsi que les grands documents de planification (Programme Local de l’Habitat, Plan de Déplacements Urbains…). Ma Ville Demain s’attache à cerner les contours d’un modèle de société locale pour aujourd’hui et pour demain.

Les 4 temps de la démarche

La démarche Ma Ville Demain s'est déoulée en quatre temps, allant de la mise en mouvement à l’élaboration d’un projet pour 2030. Chacune de ces étapes prépare la suivante. Aussi, plus de deux ans seront nécessaires de la conduite des idées au projet.

1. La Mise en mouvement
(fin 2010 – printemps 2011)

Cette étape a consisté à organiser des rencontres sur les 24 communes de la métropole, à publier un document repère L'Abcd'ère, à recueillir les commentaires des internautes, à réaliser une vaste enquête par questionnaire (5000 réponses) auprès de l’ensemble des foyers de l’agglomération, pour identifier les questions pour l’avenir. L’analyse des réponses a permis de dégager 9 questions, autour de 4 thématiques principales : économie, aménagement du territoire, lien social et citoyenneté.

La charte éthique, qui précise les règles du jeu de la participation, fait aussi partie des éléments structurants pour permettre la participation de tous.

Cette première étape a mobilisé sur la métropole nantaise plus de 10.000 personnes. A l’issue de la "Mise en mouvement", les réponses au questionnaire, les réactions à l’Abcd’ère et les contributions de chacun ont permis de définir les 9 grandes questions soumises au débat de la deuxième étape.

2. Le Temps des Idées
(2e semestre 2011)

Il a permis de débattre collectivement autour des 9 questions d'avenir et à chacun de s’exprimer sur l’agglomération en 2030.

Ainsi, depuis septembre 2011, plus d’une centaine de rencontres, débats, ateliers, conférences ont été proposés sur le territoire de l’agglomération, à l’initiative des communes, des instances participatives (au premier rang desquels le Conseil de développement de Nantes Métropole), des institutions (Chambre de Commerce et d’Industrie, SCoT de la métropole Nantes Saint-Nazaire, Lieu Unique, Club immobilier Nantes Atlantique, Nantes Habitat, Union sociale pour l’habitat…), des associations (jeunes, centres aérés, retraités, personnes handicapées, nouveaux médias…), des écoles (Centrale, Architecture, Design, Sciences Com, écoles primaires, collèges, lycées…), et de nombreux habitants. Au total, plus de 12.000 personnes ont participé.

3. Imaginer les possibles
(1e semestre 2012)

L’ensemble des contributions est analysé et croisé avec différentes expertises sur les développements possibles de la métropole nantaise. Parallèlement, un atelier citoyen a également été mis en place, pour élaborer sa propre vision de l’agglomération en 2030. L’ensemble de ce travail permettra de proposer des visions possibles et souhaitables de la métropole nantaise en 2030.

Ce qui ressort de ces nombreuses rencontres et de tous les voeux adressés pour 2030 c’est, dans un contexte de crise et d’incertitudes, un intérêt fort pour l’avenir de notre territoire. Qu’elles soient utopiques ou très concrètes, les contributions démontrent un souhait de préserver certaines valeurs fortes de l’agglomération. Même lorsque les participants ne sont pas tous d’accord sur la direction à prendre et les changements nécessaires, ils insistent sur un socle commun, autour de la
solidarité, un développement équilibré et profitable à tous, l’ouverture sur le monde, ou encore la créativité.

4. Le choix du cap
(rentrée 2012 – fin 2012)

L’ensemble du travail effectué depuis le lancement de la démarche sera restitué au grand public, d’octobre à décembre 2012, sous forme d’une exposition à la Cale 2 et dans les communes. Cette exposition sera l’occasion de présenter les visions de développements possibles et souhaités pour la métropole nantaise en 2030. Conférences, ateliers, rencontres seront également organisées pour illustrer les différents axes présentés dans l’exposition.

A l’issue de ces trois mois de présentation, les élus de Nantes Métropole voteront un projet 2030, à partir des éléments fournis, des échanges réalisés pendant l’exposition et de leurs visions de l’avenir de la métropole nantaise.