Les axes de réflexion

Retrouvez les 9 questions pour l'avenir, qui ont émergé de la première étape de la démarche, "La mise en mouvement"

1. L’économie à la nantaise dans la mondialisation : quelle stratégie ?

La métropole nantaise se caractérise par un développement économique équilibré et diversifié. Mais face à la mondialisation, à la concurrence accrue entre les grandes métropoles, aux évolutions vers une société de services et une économie de la connaissance, aux enjeux climatiques et sociaux, aux évolutions des modes de vie... faut-il repenser notre stratégie économique ? Quelles sont nos principales chances ?

Voir les contributions

3. Se former, travailler : s'épanouir demain ?

La question de l’emploi nous concerne tous : de la possibilité de trouver du travail à la modification de ses formes. Face aux évolutions démo, climatiques et énergétiques, comment harmoniserons-nous demain vie professionnelle et vie personnelle ? Notre métier changera-t-il, et notre épanouissement... ?

Voir les contributions

4. Ville nature, dense ou intense ?

Si les habitants de l’agglomération apprécient très majoritairement la qualité de vie dont ils disposent, beaucoup se rendent compte que l’heure est venue de repenser l’urbain et notre rapport au territoire, en raison des mutations économiques, démographiques, environnementales, agricoles… Comment concilier aujourd’hui les réponses aux besoins économiques, sociaux et environnementaux ?
Comment aller vers une ville qui se développe autour de ses quartiers et centres bourgs et rechercher avant tout une économie d’espace et d’énergie ?

Voir les contributions

5. Ville active et ville à vivre ?

Aujourd’hui, chacun souhaite pouvoir travailler, consommer, se déplacer… Dans la concurrence entre les villes européennes et avec l’attrait toujours plus fort de l’Ouest, la métropole nantaise devra plus que jamais demeurer attractive pour les nouveaux arrivants
et les entreprises tout en répondant aux besoins de ses habitants et en préservant son cadre de vie, son patrimoine… en un mot, son identité.

Voir les contributions

6. Une ville vraiment pour tous : où en seront les solidarités ?

Pour sept habitants sur dix, l’agglomération nantaise est un territoire solidaire. Au-delà de ce constat, la crainte d’une progression des situations de précarité a été fortement exprimée dans les contributions. Face aux différentes formes de précarité et à la nécessité de préserver le lien social, quelles solidarités doit-on conforter ou (ré)inventer ?

Voir les contributions

7. Vivre sa ville : en collectif ou en solo ?

Construire un projet collectif n’est pas la somme de projets individuels, mais celui au sein duquel chacun peut s’épanouir en toute sécurité. Néanmoins, dans nos sociétés, la montée de l’individualisme met de plus en plus l’accent sur l’épanouissement individuel et de moins en moins sur le bien-être collectif.

Voir les contributions

9. Quelle place pour les nouvelles pratiques, les nouveaux acteurs, les nouvelles initiatives ?

La réussite de la métropole nantaise est due pour une bonne part à la créativité de ses acteurs et de ses projets. Pour maintenir ce dynamisme et cette identité, il faut rester à l’écoute des nouvelles compétences, des projets innovants, des pratiques émergentes. Numérique, industrie, développement durable, vie sociale, projet citoyen… : comment trouver les moyens adaptés de susciter, soutenir
et faire réussir ceux qui inventent demain ?

Voir les contributions