6. Une ville vraiment pour tous : où en seront les solidarités ?

Pour sept habitants sur dix, l’agglomération nantaise est un territoire solidaire. Au-delà de ce constat, la crainte d’une progression des situations de précarité a été fortement exprimée dans les contributions. Face aux différentes formes de précarité et à la nécessité de préserver le lien social, quelles solidarités doit-on conforter ou (ré)inventer ?

Ce que vous nous avez dit

(Enquête, entretiens, réunions, commentaires des internautes… réalisés lors de la première étape de "mise en mouvement" de Ma Ville Demain)

Au travers de leurs contributions, les habitants, experts et acteurs s’accordent autour de la solidarité comme étant une valeur centrale et largement partagée dans l’agglomération nantaise. Ainsi, l’enquête par questionnaire nous révèle que 70 % des habitants jugent notre métropole comme une agglomération solidaire, et 64 % que notre territoire se développe plutôt bien sur le plan social.

Humanisme et solidarité arrivent en tête des valeurs que les personnes interrogées souhaitent absolument voir préserver pour l’avenir de l’agglomération. Parallèlement à ce sentiment d’habiter un territoire « privilégié », l’ensemble des acteurs a exprimé un certain nombre de préoccupations par rapport à l’avenir. 48 % évoquent un besoin de protection comme préoccupation essentielle (avenir de la famille, des enfants, pouvoir d’achat, sécurité…), 18 % le fait de se soigner, 11 % d’avoir un travail…

Entre autres, la précarisation de certains publics, notamment des jeunes, la peur du déclassement social, ou encore la perspective du vieillissement et de la dépendance transparaissent, sous des expressions diverses, dans la majorité des contributions. Les acteurs alertent ainsi sur la nécessité de demeurer vigilant face aux situations de précarité, à la fois celles qui sont déjà identifiées mais aussi celles que l’on pressent pour l’avenir (la précarité énergétique par exemple).

Dans les années qui viennent, notre agglomération devra veiller à ne pas relâcher son attention, ni son écoute envers ses habitants les plus précaires en leur apportant le soutien nécessaire pour enrayer le cercle vicieux de la précarisation, mais aussi en développant des stratégies de prévention en direction de tous (emploi, logement, santé, accessibilité…).

Le contexte local

Si la métropole nantaise est une référence aujourd’hui en matière de qualité de vie et de dynamisme, elle l’est également en termes de solidarité. Pourtant, de nombreux indicateurs nous rappellent que notre territoire n’est pas épargné par les situations de précarité. En effet, 14 % des ménages (soit 35 000) vivent sous le seuil de pauvreté dans l’agglomération ; 8 700 ménages vivent dans un logement indigne ; on dénombre, en 2011, 26 100 chômeurs sur notre territoire et 16 % des salariés occupent des emplois précaires.

Parallèlement, la question de la solidarité doit se confronter à des changements sociétaux. La population vieillit (60 000 personnes de 60 ans et plus supplémentaires à l’horizon 2030 dans l’agglomération) et le niveau de vie auquel ces seniors pourront prétendre reste incertain. Les modes de vie évoluent (un quart des familles sont des familles monoparentales), ainsi que les conditions de travail (phénomène des travailleurs pauvres). Pour finir, les risques de rupture (travail, santé, famille) sont perçus par chacun, quelle que soit sa situation.

Quelles alternatives pour notre territoire ?

Repenser la solidarité impose de s’interroger sur l’enjeu qu’elle représente pour la qualité des liens sociaux d’un territoire, et sur la responsabilité des différents acteurs : en effet, qui, des collectivités, des entreprises, des associations ou encore des citoyens doit contribuer à la solidarité ? Et jusqu’où ?

Alors que le système d’État providence est remis en cause, et que de nouveaux risques apparaissent (logement, dépendance…), quelles seront les actions à mener par les collectivités pour garantir des services publics de qualité et solidaires ? Avec quelle marge de manoeuvre ? Plus largement, ces questions interrogent la répartition des richesses.

Comment accompagnera-t-on toutes les situations de précarité et les risques de précarisation (femme ou homme seul(e), parent isolé, personne handicapée, personne âgée, personne étrangère, jeune sans emploi, étudiant, actif au revenu modeste, classes populaires et moyennes…) ? Plus largement, dans quelle mesure, sur un territoire, la justice sociale se concilie-t-elle avec une ambition d’innovation, de création de richesse et d’ouverture au monde ?

Doit-on repenser « l’échelle » de la solidarité ? Les 24 communes ne devraient-elles pas mutualiser leurs efforts et ainsi éviter que s’installent des phénomènes de ghettoïsation dans la métropole ? Enfin, comment développer les bonnes pratiques en matière de solidarité et de santé publique, les actions utiles, mettre en relation les besoins et les envies d’agir ?

Pistes de débats…

La solidarité est-elle un investissement pour l’avenir ?
Tous un peu solidaires ? un peu tous les jours ?
Les associations resteront-elles assez solides pour répondre aux besoins de solidarité ?
Comment soutenir les personnes en difficulté sans les assister ?
Y a t-il des fausses bonnes idées de solidarité ?
Quelle prévention ? Quelle protection sociale demain ?
Comment éviter le repli sur soi et lutter contre l’isolement ?
Quel les évolutions pour le travail social ?
Quelles solidarités pour 4 générations dans une même ville ?
Comment mieux intégrer les plus fragiles dans la vie de la cité ?
C’est quoi les solidarités avec les autres territoires ?
Peut-on éradiquer la pauvreté ?

Le saviez-vous ?

Nombre de ménages à Nantes Métropole vivant sous le seuil de pauvreté selon l'âge de la personne de référence

Graphe représentant le nombre de ménages à Nantes Métropole vivant sous le seuil de pauvreté

Les contributions

Dans le cadre de Ma Ville Demain, M. Guilmaud a écrit 4 nouvelles, dont l'une traite de la solidarité envers les adolescents, mais aussi envers les parents.
Découvrez ses brèves de trottoirs !

Télécharger le document associé (PDF - 650.67 Ko)

Equipe Ma Ville Demain, Nantes, le 10/10/2011 17:25

Dans le cadre de Ma Ville Demain, M. Guilmaud a écrit 4 nouvelles, dont l'une traite de l'emploi et de la solidarité.
Découvrez-la !

Télécharger le document associé (PDF - 652.79 Ko)

Equipe Ma Ville Demain, Nantes, le 10/10/2011 17:35

Dans le cadre de Ma Ville Demain, M. Guilmaud a écrit 4 nouvelles, dont l'une traite de la prise en compte du handicap dans la vie professionnelle.
Découvrez-la !
 

Télécharger le document associé (PDF - 670.04 Ko)

Equipe Ma Ville Demain, Nantes, le 10/10/2011 17:54

Sylvie a fait une contribution via le formulaire du kit d'animation, lisez-la en cliquant sur le lien ci-dessous.

Télécharger le document associé (PDF - 486.46 Ko)

mis en ligne par l'équipe Ma Ville Demain, Nantes, le 28/10/2011 09:09

Bonjour,
A la question de "Peut-on éradiquer a pauvreté ?", je ne suis pas certain que Nantes à elle seule puisse adresser cette problématique... Une chose est sûr en revanche, à Nantes comme dans toutes les villes de France, on laisse "s'importer" et se diffuser tout doucement la pauvreté migratoire, la mendicité. Le réfugié économique France est une devenue une réalité depuis plusieurs années. Nous ne sommes pas capables de nous occuper des jeunes des banlieues issues de l'immigration, et malgré tout on laisse entrer des gens qui ne parlent pas français, qui n'ont aucune formation et qu'on ne peut plus expulser car ils deviennent rapidement (évidemment :-)) des parents d'enfants français (droit du sol)
Sans parler des bugdets à fond perdu (sujet très actuel) que cela implique...
J'ai été étudiant à Nantes il y 20 ans car je ne me reconnais plus dans la population qui y habite. Et pourtant je trouve la ville bien plus jolie qu'avant.
On va surement me positionner très à droite (alors que je n'ai jamais voté FN - la réplique sur les "détails de l'histoire" étant insupportable), mais l'inverse, laisser le bateau prendre l'eau est également irresponsable. Nous n'avons plus les moyen et très surement la volonté d'écoper..
Vous savez lorsqu'on qu'on regarde un match de foot avec l'équipe de Suède, et que l'avant centre de cette équipe est un Noir, en France les gens se marrent ("dis, tu as vu le suédois ?"). Mais en France, c'est devenu "normal"... Je sens de plus en plus d'amertume autour de moi sur ces sujets. Pour l'instant cette population n'est pas celle qui parle le plus fort... mais dans 30 ans ?
Voilà je voulais souligner ce point car à la question "comment sera Nantes dans 30 ans ?" j'ai peur que ce soir un vrai sujet de friction qu'on n'aura pas voulu traiter "à temps"..
C'est une des raisons qui fait que le barycentre en France est en train de se déplacer vers la pauvreté.
Je ne m'attends pas à que post soit diffusé mais plutôt censuré... syndrôme de l'autruche
Cdlt
Pascal
 

Pascal, Nantes, le 05/11/2011 08:28

Le Conseil nantais des personnes handicapées suit Ma Ville Demain depuis son lancement. Voici sa contribution sur la question 6 ! (découvrez aussi sa contribution à la question 4).

Voir le lien proposé

Télécharger le document associé (DOC - 66.5 Ko)

mis en ligne par l'équipe Ma Ville Demain, Nantes, le 16/11/2011 10:15

Les seniors ont bien sûr des idées pour la ville de demain, et ce ne sont pas les moins créatifs ! Découvrez la contribution de l'ORPAN, office des retraités et personnes âgées de Nantes.

Voir le lien proposé

Télécharger le document associé (PDF - 862.03 Ko)

mis en ligne par l'équipe Ma Ville Demain, Nantes, le 16/11/2011 10:20

Un groupe de seniors sportifs nous livre sa contribution pour 2030. Merci à eux !

Télécharger le document associé (PDF - 1.1 Mo)

mis en ligne par l'équipe Ma Ville Demain, Nantes, le 22/11/2011 09:51

La famille reste le vrai lien social.

MARCCO, nantes, le 28/11/2011 18:14

Voici une contribution collective qui a débouché sur la création d'un blog.

Télécharger le document associé (PDF - 940.9 Ko)

mis en ligne par l'équipe Ma Ville Demain, Nantes, le 05/12/2011 18:20

Vous trouverez ci-joint la restitution des échanges de la soirée du Café2030 du 22 Novembre !

Télécharger le document associé (PPTX - 65.67 Ko)

Mis en ligne par l'Equipe Ma Ville Demain, Nantes, le 06/12/2011 17:01

Malakocktail, le journal de quartier de Malakoff, nous propose une contribution !

Télécharger le document associé (PDF - 938.9 Ko)

mis en ligne par l'équipe Ma Ville Demain, Nantes, le 14/12/2011 11:51

Sur qui je peux compter à Nantes en 2030 ? C'était le thème du 1er Café 2030. Retrouvez la synthèse et la vidéo !

Voir le lien proposé

Télécharger le document associé (PDF - 426.9 Ko)

mis en ligne par l'équipe Ma Ville Demain, Nantes, le 09/01/2012 18:40

Retrouvez la synthèse des débats du 6 décembre dernier, organisés par Le Canard Social, sur l'enjeu à 2030 de l'intégration des personnes les plus fragiles.

Télécharger le document associé (PDF - 847 Ko)

Equipe Ma Ville Demain, Nantes, le 13/02/2012 10:30

Voici une contribution dénonçant les discriminations, par l'association Décidons mieux

Télécharger le document associé (PDF - 6.9 Mo)

Equipe Ma Ville Demain, Nantes, le 15/02/2012 10:18

Le Conseil nantais des citoyens étrangers nous livre une nouvelle contribution à Ma Ville Demain : Nantes en 2030, ville accueillante?

Télécharger le document associé (PDF - 268.5 Ko)

Equipe Ma Ville Demain, Nantes, le 16/02/2012 12:32

Le restaurant club Breil Malville apporte sa contribution à Ma Ville Demain. Découvrez le foyer logement idéal!

Télécharger le document associé (DOC - 23 Ko)

Mis en ligne par l'équipe Ma Ville Demain, Nantes, le 16/02/2012 12:54

Le restaurant club du bout des landes apporte sa contribution à Ma Ville Demain!

Télécharger le document associé (DOC - 20 Ko)

Mis en ligne par l'équipe Ma Ville Demain, Nantes, le 16/02/2012 12:55

Et voici la belle contribution d'un bénévole de Saint-Vincent de Paul. Découvrez-la en cliquant sur le lien ci-dessous

Télécharger le document associé (PDF - 28.9 Ko)

Mis en ligne par l'équipe Ma Ville Demain, Nantes, le 16/02/2012 12:57

Le Conseil des Sages de Couëron a réfléchi à la solidarité en 2030, voici leur très intéressant travail.

Télécharger le document associé (PDF - 396.01 Ko)

Mis en ligne par l'équipe Ma Ville Demain, Nantes, le 22/02/2012 16:47

La commune de Carquefou a réuni un groupe d'habitants volontaires pour plancher sur 2030. Au menu : circuits courts, solidarités, individuel et collectif, citoyenneté. A découvrir aussi dans les questions 2, 7 et 8

Télécharger le document associé (PDF - 330.93 Ko)

Mis en ligne par l'équipe Ma Ville Demain, Nantes, le 01/03/2012 11:30

Une œuvre a été réalisée par les "migrants vieillissants" de la résidence sociale ADOMA de la Bottière. Découvrez la !

Télécharger le document associé (JPG - 2.21 Mo)

mis en ligne par l'équipe Ma Ville Demain, Nantes, le 08/03/2012 14:36

Découvrez une contribution des agents du pôle de proximité Loire, Sèvre et Vignoble sur la ville intergénérationnelle!

Télécharger le document associé (PDF - 1.72 Mo)

mis en ligne par l'équipe Ma Ville Demain, Nantes, le 22/03/2012 16:40