9. Quelle place pour les nouvelles pratiques, les nouveaux acteurs, les nouvelles initiatives ?

La réussite de la métropole nantaise est due pour une bonne part à la créativité de ses acteurs et de ses projets. Pour maintenir ce dynamisme et cette identité, il faut rester à l’écoute des nouvelles compétences, des projets innovants, des pratiques émergentes. Numérique, industrie, développement durable, vie sociale, projet citoyen… : comment trouver les moyens adaptés de susciter, soutenir
et faire réussir ceux qui inventent demain ?

Ce que vous nous avez dit

(Enquête, entretiens, réunions, commentaires des internautes… réalisés lors de la première étape de "mise en mouvement" de Ma Ville Demain)

La plupart des acteurs du territoire soulignent l’importance de miser sur l’innovation et la recherche, ces leviers permettant à la métropole de demain de s’adapter à un monde qui change. Concernant les chantiers prioritaires à ouvrir, les habitants mettent, de leur côté, en avant l’investissement dans l’innovation et le soutien à la recherche et au développement. D’ailleurs, à la question « quels sont les critères favorables au développement des échanges, des activités et des emplois ? », la dynamique d’innovation est citée par trois habitants sur dix.

Ce dynamisme est confirmé par 37 % des habitants de la métropole nantaise qui estiment qu’il est « plus facile sur l’agglomération qu’ailleurs de concrétiser un projet professionnel, personnel ou collectif ». 41 % des personnes interrogées souhaiteraient que la créativité soit encore renforcée dans l’agglomération. Enfin, l’Éléphant et les Machines de l’Ile, très souvent cités par les habitants, symbolisent la créativité du territoire. Pour le Conseil de développement de Nantes Métropole, l’émergence d’une société de plus en plus numérisée est aussi un facteur lourd qui bouleverse les pratiques, la situation des médias, l’information et le rôle de l’intervention publique.

Dans l’imaginaire des acteurs, l’idée d’innovation renvoie aux campus universitaires qui mêlent technologie, économie, maîtrise du numérique et design…, à l’image de Stanford ou Berkeley souvent cités. D’autres préconisent, pour la ville de demain, l’accompagnement des émergents avec pourquoi pas la poursuite de la constitution de pôles par spécialités (design, mode, culture et artistique, santé, information…).

Le contexte local

Les initiatives nouvelles prennent différentes formes. Tout d’abord, les solutions, pratiques ou innovantes, des habitants et des collectifs témoignent au quotidien de nouvelles formes de solidarités (café des parents, habitat partagé entre personnes âgées et étudiants, pédibus…).

La métropole nantaise est de plus caractérisée par un large tissu associatif qui favorise l’émergence de nouvelles pratiques et de nouvelles idées (52 % des habitants de Nantes Métropole sont ou ont été adhérents d’une association). En complément de cette richesse sociale et citoyenne, des dispositifs sont mis en place par les collectivités afin de favoriser les échanges (les maisons des associations, les maisons de quartiers, des résidences d’artistes, des aides à l’emploi, aux porteurs de projets…).

De même, des lieux dédiés au développement économique ont été créés sur le territoire nantais. Récemment, le Quartier de la création, regroupant cinq domaines des industries créatives (communication, design, arts de la scène, architecture, arts visuels) a été lancé afin de structurer ces réseaux et leurs formations. La Cantine numérique, vitrine de l’économie numérique métropolitaine initiée par Atlantic 2.0, a quant à elle, vu le jour en 2011.

Enfin, de nouveaux outils ou modes de collaboration sont au service de la créativité et du dynamisme du territoire comme le partenariat public/privé et le travail en réseaux. Toutes ces initiatives sont en adéquation avec le modèle économique actuel qui parie sur l’innovation et la créativité, créateurs de richesse, d’emplois et de lien social. Aujourd’hui, la métropole nantaise concentre près de la moitié des emplois innovants de la région (secteurs artistique, scientifique, éducatif…) avec toutefois un retard vis-à-vis des autres grandes métropoles françaises.

Quelles alternatives pour notre territoire ?

Les défis économiques, sociaux, climatiques, technologiques, doivent nous inciter à inscrire la créativité dans tous les domaines de notre société et être à l’écoute de tous les publics. Il est nécessaire de se poser la question de la place de l’innovation dans nos économies locales. Il faut pouvoir être à l’écoute de toutes les ressources créatives, que ce soit dans l’industrie, les écoles, les associations, auprès des habitants...

Mais également être en mesure d’expérimenter et évaluer les nouvelles pratiques. Quels moyens pour soutenir l’innovation et l’émergence dans un contexte de crise financière : l’État, les collectivités, les entreprises, les associations, les écoles ? Comment former mais également garder les créatifs sur notre territoire ? La métropole nantaise peut-elle devenir une «fabrique à idées» au bénéfice de tous ?

Pistes de débats…

Innovation et enjeux environnementaux ?
L’innovation est-elle l’avenir ?
L’innovation est-elle toujours source de progrès ?
Faut-il encourager les pratiques émergentes sur la métropole ?
L’innovation, mais à quel prix ?
Quel sera le rôle des médias numériques dans la vie démocratique locale en 2030 ?
D’où vient l’innovation ?
Les nouvelles pratiques, une solution de sortie de crise ?
Les réseaux sociaux, outils permettant l’émergence de nouvelles pratiques, de nouveaux acteurs ?
Quelle réactivité du territoire face aux nouveaux talents, nouvelles pratiques ?
Les TIC et les nouvelles formes de sociabilité ?
Innovation, quelle place à prendre pour l’Université ?

Le saviez-vous ?

  • La région des Pays de la Loire est classée au 13e rang national avec 12 % de ses emplois dans les catégories professionnelles d’individus engagés dans des processus créatifs ou d’innovation.
  • 450 brevets et publications par an en moyenne au niveau régional (en particulier dans le domaine du BTP).
  • Les secteurs de l’estuaire de la Loire à fort potentiel de recherche et développement : composites, métallurgie, végétal et agri-équipements, bâtiment, travaux publics et génie civil, électrique et électronique, industrie mécanique.

Les contributions

Je suis un hollandais à Nantes et créateur du projet JazzaNantes, mis en place pour dynamiser le jazz à Nantes et dans sa région. L'idée est de transformer Nantes en Ville de Jazz, avec plus de concerts et un vrai Club JazzaNantes.
Je suis ouvert pour des idées et des participations. Plus d'info sur le site: www.jazzanantes.fr

Voir le lien proposé

Peter, St. Sébastien sur Loire, le 01/11/2011 09:57

Bonjour Peter,
Nous publions votre message, bien qu'il n'entre pas vraiment dans le cadre de la démarche… D'ailleurs, pourquoi ne pas envisager une contribution à Ma Ville Demain en musique ?

Equipe Ma Ville Demain, Nantes, le 07/11/2011 09:30

Bonjours,

Etant étudiant a Nantes, je souhaite contribuer à développement de cette ville. =)

Le numérique est clairement présent dans notre quotidien, cependant, peu de gens sont au courant de "l'E-Sport"... Qu'est ce que "l'E-Sport" ? Tout simplement des compétitions national, européenne et mondial de jeux vidéos.

Ainsi, sachant que l'E-Sport connait un véritable engouement sur le net, mais que trop peu de personnes cherchent a contribuer à se développement, il pourrait etre intérressant pour Nantes de devenir une des villes principales du E-Sport !
En France, Poitiers avec le Futuroscope ainsi que Paris, voire un peu Marseille, sont les principales villes qui acceuillent l'E-Sport dans sa ville.

Objectif :
- Réaliser des événements sociaux, réunissant beaucoup de gens.
- Accroissement de l'économie Nantaise.
- Retomber médiatique Européenne voire Mondial.

Bonne fin de journée.

Guillaume, Nantes, le 11/11/2011 22:25

Je suis habitant de la région nantaise et je réagis à la question "Innovation et enjeux environnementaux".
Je pense qu'effectivement de nombreuses innovations émanant aussi bien d'entreprises privées que d'associations, méritent que l'on s'y intéresse, à fortiori quand elles participent à l'objectif de réduire nos émanations de GES de 50% d'ici 2030.
Je m'intéresse plus spécialement aux efforts à faire dans le domaine des transports. Bien que nous bénéficions d'un réseau de transport en commun de plus en plus performant, l'utilisation de la voiture individuelle reste encore trop importante notamment à l'extérieur du centre ville.
Parmi les moyens d'optimiser l'usage de l'automobile, je préconise 2 initiatives intéressantes :
1 - les points autostop (participatif ?) à l'instar de celui qui vient d'être implanté au Cardo et qui devraient être étendus à tous les parkings relais du tram autour de Nantes, mais aussi dans chaque commune de Nantes Métropole et de la CCEG au nord. Comme pour le covoiturage, cette formule répond à un véritable besoin et complèterait l'offre de transports en commun. Notamment aux moments de la journée où les bus et cars sont peu fréquents et pour les destinations transversales non déservies (exemple : La Chapelle sur Erdre - Teillières - Orvault).
Comme pour les sites de covoiturage, sa mise en oeuvre pourrait reposer sur un site internet et une appli smartphone dédiés (conducteur clairement référencé avcec badge sur le pare brise) plus des points autostop sécurisés (équipées de caméra vidéo par exemple).
2 - seconde innovation : l'autopartage entre particuliers
Il compléterait l'offre d'autopartage imarguerite existant. En permettant à des particuliers de louer la voiture de leur voisins, on crée du lien social. De plus, on optimise l'usage du parc automobile existant sur Nantes et sa région et on limite son augmentation qui s'avère proportionnelle à la croissance de la population.
A titre bénévole, je suis l'interlocuteur nantais d'une jeune entreprise d'autopartage Buzzcar. Nantes et Lille sont les 2 villes pilotes. Nous avons besoin du soutien de Nantes Métropole pour expliquer dans les quartiers et les communes limitophes comment l'autopartage permet de réduire les coût de possession d'un véhicule pour le propriétaire et la facilité de louer à prix bas et sans risque (assurance et carburant inclus) à un particulier voisin ou non.
A mon avis, le développement à grande échelle de ce service "boosterait " imarguerite et toutes les alternatives au tout voiture.
Question : quel interlocuteur et/ou élu pourrais-je rencontrer sur Nantes Métropole qui soit sensible à ces solutions innovantes en termes économiques et environnementaux ?

 

Voir le lien proposé

Didier, Treillières, le 25/11/2011 18:00

Découvrez une superbe contribution réalisée par 24 acteurs nantais des médias et du numérique qui se sont exprimés dans un ouvrage collectif pour le Conseil de développement, sur les thèmes "des nouveaux médias, nouveaux réseaux numériques".

Télécharger le document associé (PDF - 52.63 Ko)

Mis en ligne par l'Equipe Ma Ville Demain, Nantes, le 28/11/2011 15:14

Faire des tables rondes entreprise par entreprise. Etre à l'écoute des PME et aussi des nouveaux projets qui tiennent la route.

MARCCO, nantes, le 28/11/2011 18:21

Innovation, ville, acteurs, initiatives... Si on parlait des suites de l'open data ?

claire, Nantes, le 29/11/2011 19:19

La question des nouvelles pratiques, des nouveaux usages, bref, de l'innovation du quotidien est au cœur de la soirée que la Ville de Rezé propose jeudi 8 décembre à 19h.
Une soirée unique puisque qu'elle sera animé de façon détoNantes par une coopérative d'éducation populaire (Le Pavé).
C'est je crois la seule soirée sur ce thème organisée sur la métropole. (voir liens et flyer)

Voir le lien proposé

Télécharger le document associé (JPG - 364.69 Ko)

Morvan, Rezé, le 02/12/2011 10:41

Bonjour !
nous avons réalisé une vidéo "2030, une journée dans la vie d'un amapien", notre contribution au débat de "ma ville demain".
En espérant qu'elle vous plaira !
Les gens de l'Amap Paradis du petit bois (quartier Canclaux, place du petit bois)

Voir le lien proposé

Elisa, Nantes, le 13/12/2011 20:33

Pour découvrir cette contribution originale d'un enfant aidé de sa maman, cliquez sur le lien ci-dessous.

Télécharger le document associé (JPG - 1.49 Mo)

Equipe Ma Ville Demain, Nantes, le 16/02/2012 12:30

Découvrez cette magnifique contribution des jeunes de la Tchatche !

Voir le lien proposé

Mis en ligne par l'équipe Ma Ville Demain, Nantes, le 16/02/2012 12:38

Découvrez une contribution du café des enfants de l'association A l'Abord'âge

Télécharger le document associé (PDF - 1.13 Mo)

Mis en ligne par l'équipe Ma Ville Demain, Nantes, le 16/02/2012 13:08