Commentaires

Les contributions

j'aime la nature:)vive 2030:)
jordan, bouffere, le 20/10/2012 18:18
Je trouve que c'est la seule vision qui est tenable dans le contexte actuel de crise économique et écologique. Le développement à l'international? super! mais ça va laisser pas mal de personnes sur le carreau et il y aura encore plus d'avions et de nuisances alors que les ressources s'épuisent à toute allure. La créativité et l'innovation? bien sûr, c'est important de les soutenir par tous les moyens mais là encore, je ne trouve pas que cela puisse être un projet global qui englobe la communauté toute entière avec personnes âgées, jeunes chômeurs... ça a un côté trop élitiste. cette dernière vision est vraiment celle d'une métropole durable qui prenne en compte les enjeux du monde d'aujourd'hui.
Suzanne, saint-seb, le 25/10/2012 15:41
Le développement d'un cœur d'agglo risque de renforcer les disparités entre les territoires de l'agglomération, même s'il présente aussi bien des avantages (densité accrue des logements et activités, densité des transports en commun)...
Mais ne risque-t-on pas à l'arrivée de développer un centre-ville musée, dont les familles seront chassées par des logements aux prix inaccessibles, avec le risque de renforcer les liaisons pendulaires domicile-travail, avec une pollution et des bouchons accrus ?
Grégory, Le Pellerin, le 30/10/2012 11:17
une ville sans voiture en 2030....vive la trottinette
bertille, reze, le 03/11/2012 17:00
une metropole pleine de nouvelles choses : parc a plusieurs etages, immeubles illummines, piscine dans la Loire:):):)...vivement 2030:)
luce, reze, le 03/11/2012 17:11
vision tres creative :) ma preferee
alex, Sainte Luce, le 04/11/2012 17:04
un peu repetitif mais bon travail . BRAVO :) 9 sur 10
Jean simon, Nantes, le 08/11/2012 15:37
Tres bonne initiative de la Mairie, mais remettre en question le Projet d'aeroport de Notre Dame des Landes serait une meilleure idee pour l'environnement et le devellopement durable.
Arthur, Nantes, le 08/11/2012 15:41
c'est tros bien ...je kif
orlane, st pierre des echaubregne, le 08/11/2012 15:58
La Fédération des Promoteurs Immobiliers des Pays de la Loire s'est mobilisée durant cette démarche Ma Ville Demain. Découvrez leurs réflexions et propositions sur la ville de 2030 !

Voir le lien proposé

Ma Ville Demain, Nantes, le 22/11/2012 17:13
Nantes : une ville loin de la mer, une ville embouteillée mais une ville bientôt accessible par 2 aéroports !!

Vu de Paris, cette métropole restera classée entre la 5e et la 10e ville de France, sera moins attractive que Rennes et ce n'est pas un aéroport qui changera la donne. Si j'y vais, j'irais en train, et uniquement en train.
David, Paris, le 04/12/2012 22:09
Évidement ce scenario est le moins pire...! mais tout cela reste bien caricatural voire insultant de niaiserie!
Aymeric, NANTES, le 07/12/2012 14:08
L'Union Sociale pour l'Habitat nous livre sa contribution, découvrez-la en cliquant sur le lien ci-dessous !

Télécharger le document associé (PDF - 120.93 Ko)

Mis en ligne par l'équipe Ma Ville Demain, Nantes, le 21/12/2012 09:58
Les 2 premières versions sont basées sur une croissance constante et inéluctable... un peu trop optimiste voire illusoire puisqu' il n'y a pas de signe de stabilisation et ni d'amélioration de la situation économique globale en France et dans le monde. Seule la 3è version semble plus réaliste et de ce fait pourrait prendre en compte tous les ajustements nécessaires que nous devrons tous faire, que ce soit en tant que citoyen, collectivité locale ou regionale. En souhaitant que nos élus locaux auront l'ouverture d'esprit et la capacité à remettre en cause les projets qui ne permettent plus d'aborder la tendance économique sereinement sans miser aveuglément sur le "produire toujours plus "alors que nos ressources énergétiques fossiles sont en train de s'épuiser..... Faire preuve d'inovation et de créativité ? oui pour remettre à plat ce projet d'aéroport NDDL et ouvrir les yeux sur les autres propositions déjà faites pour pérenniser Nantes Atlantique. L'avenir de Nantes dépendra de sa faculté à ajuster son souhait de développement à son respect de l'environnement.
Elizab, Nantes, le 28/12/2012 18:52