Et si… l’impôt reposait sur l’empreinte écologique de chacun ?

Les contributions

les finances passeraient au vert, mais les citoyens ? les riches continueraient à polluer car ils pourront payer (principe des droits à polluer actuellement en vigueur) et les pauvres paieront car ils ne pourront réduire leur consommation d'électricité ou de gaz pour se chauffer ou réduire leur consommation d'essence car ils sont déjà déplacés loin du centre. Un impôt sur les ordures ménagères pourquoi pas. Mais un impôt sur l'empreinte écologique globale d'un foyer serait parfaitement inégalitaire.
fabien, Nantes... pour le moment, le 28/01/2011 21:57

Retour aux pistes prospectives

Abécédaire (125 mots)

Définissez avec nous la ville de demain

Empreinte écologique

Qu’allons-nous léguer aux générations futures ? Ce que nous avons bâti ou ce que nous avons détruit ?
3 commentaires

Agriculture

Hier, tout le monde avait un grand-père paysan. Et aujourd’hui ?
4 commentaires

Qualité de vie

« Nantes est la ville la plus agréable d'Europe ». Time Magazine 2004
+ de commentaires

Identité nantaise

« Favet Neptunus eunti » : Neptune sourit à ceux qui osent - Devise de Nantes depuis 1815
1 commentaire